Nous respectons vos données personnelles.

J'accepte En poursuivant votre navigation, ou en cliquant sur « j’accepte » vous autorisez l’installation de cookies et la collecte de vos données par l’ensemble des marques de la société ESPR ainsi que de services tiers à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. En savoir plus.

Acceuil Expertise Actualités Marketplace E-learning Réseau professionnel Appels d'offres Se connecter S'inscrire
Trending Now
Article primary image

Autoroutes du Maroc va regrouper les contrats de ses prestations externalisées


Autoroutes du Maroc va changer la gestion de ses prestations externalisées. Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé le 12 janvier 2018.

L’objet de cette consultation est “d’attribuer à des opérateurs économiques et/ou des groupements d’opérateurs économiques, le ou les contrats de gestion et de réalisation des activités de facility management (prestations externalisées) du réseau autoroutier concédé à ADM“.

La consultation se déroulera en 3 phases:

        -une phase de pré-qualification.

        -une phase de pré-sélection.

        -une phase de dialogue compétitif.

Les activités de facility management désignent les activités d’entretien multi-techniques, les activités d’entretien multi-services et les prestations spécifiques au secteur autoroutier.

Le dernier délai de réponse est fixé au 3 avril 2018.

Contactée par Médias24, une source au sein d’ADM nous a indiqué que “plus de 10“ réponses ont déjà été reçues, dont plusieurs de la part de sociétés marocaines.

L’objectif selon notre source est “d’améliorer la qualité du service client“. ADM gère déjà “de nombreux contrats de prestations externalisées“ et pour des durées “ne dépassant pas trois ans pour chaque contrat“.

L’idée est de regrouper ces prestations, en 4 ou 5 contrats, sur une durée plus longue, par exemple une dizaine d’années.

Cette solution permet selon notre source d’être plus exigeants sur la réactivité des prestataires, sur le coût des prestations et de sécuriser les sous-traitants quant à leur main-d’œuvre. Avec une visibilité sur 10 ans, les prestataires seront même encouragés à investir pour améliorer le service, espère ADM.

L’appel à manifestation d’intérêt cible les grands groupes marocains, notamment dans le BTP. Le soumissionnaire doit être une société ou un groupement réalisant un chiffre d’appel global de 500 MDH au minimum par an.

Commentaires

0

Laissez un commentaire