Nous respectons vos données personnelles.

J'accepte En poursuivant votre navigation, ou en cliquant sur « j’accepte » vous autorisez l’installation de cookies et la collecte de vos données par l’ensemble des marques de la société ESPR ainsi que de services tiers à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. En savoir plus.

Acceuil Expertise Actualités Marketplace E-learning Réseau professionnel Appels d'offres Se connecter S'inscrire
Trending Now
Article primary image

Palmeraie Développement se lance dans l’aménagement de zones industrielles


Annoncée il y a un an (presque au jour près), la réorganisation du Pôle Immobilier de Palmeraie Développement devra donner lieu en 2018 aux premiers investissements de diversification.

En effet, l’actionnaire de référence de ce groupe multi-métiers, en l’occurrence la famille Berrada Sounni, envisage de s’attaquer à l’aménagement de zones industrielles « compactes ». Le premier site actuellement à un stade d’études avancées pour une telle orientation n’est autre le terrain de plus de 30 hectares, situé dans la périphérie de Berrechid (à 30 km de Casablanca) et qui fait partie d’une assiette foncière du groupe totalisant plusieurs centaines d’hectares.

À travers un tel investissement, B-Group (nouvelle dénomination de Palmeraie Développement) souhaite prendre pied dans l’immobilier industriel qui manquait encore à la panoplie de produits d’aménagement et de développement maîtrisés au fil des décennies depuis sa création en 1962 et qui se déclinent à travers les marques suivantes : Palmeraie Luxury Living (immobilier haut de gamme), Espaces Saada (logement économique et moyen standing), Palm Immobilier (immobilier de standing supérieur) et Palmeraie Resorts (offre d’hôtellerie et de loisirs avec Palmeraie Golf Palace et Hôtel du Golf, deux unités hôtelières à Marrakech). Selon des sources proches du dossier, le management du Pôle immobilier de B-Group est actuellement en contact avec les équipes du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique afin d’intégrer la future zone industrielle de Berrechid dans le schéma national des plateformes industrielles intégrées (P2I) et bénéficier de subventions d’investissement ad hoc.

Rappelons que la ville de Berrechid compte actuellement une seule zone industrielle qui est saturée depuis plusieurs années. Une deuxième zone (Ecoparc de Berrechid) est en cours de développement par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) sur un terrain de 61 hectares et dont la livraison des premières parcelles est prévue pour cette année.

Commentaires

0

Laissez un commentaire