Nous respectons vos données personnelles.

J'accepte En poursuivant votre navigation, ou en cliquant sur « j’accepte » vous autorisez l’installation de cookies et la collecte de vos données par l’ensemble des marques de la société ESPR ainsi que de services tiers à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. En savoir plus.

Acceuil Expertise Actualités Marketplace E-learning Réseau professionnel Appels d'offres Se connecter S'inscrire
Trending Now
  • Accueil
  • Urbanisme
  • Plan de Laftit pour surveiller les constructions anarchiques
Article primary image

Maroc: le plan de Laftit pour surveiller les constructions anarchiques


Le phénomène des constructions anarchiques et des bidonvilles insalubres n’est pas prêt d’être endigué malgré les efforts de l’Etat et les progrès réalisés par les parties prenantes dans le secteur du logement économique.

Devant ce constat, une initiative innovante et inédite vient d’être prise par le ministère de l’Intérieur avec une note de service adressée à tous les walis et gouverneurs, concernant la lutte contre l’habitat anarchique et les bidonvilles.
Ainsi, rapporte le quotidien Al Massae de ce mercredi 4 avril, Abdelouafi Laftit préconise l’assistance de satellites de surveillance. Ces derniers auront pour mission de repérer, à travers les quatre coins du Royaume, les zones de cette prolifération aussi anarchique qu’illégale, leurs superficies, ainsi que toute information susceptible de les détecter.
Les walis et gouverneurs sont tenus, dans les plus brefs délais, de faire parvenir au ministre de l’Intérieur des rapports comprenant toutes les informations précitées. Pour ce faire, ils auront à leur disposition, de façon trimestrielle régulière, des cartes par imagerie satellitaire. De même que les cadres qui seront chargés de ce travail bénéficieront de sessions de formation en analyse et interprétation d’imagerie par satellite et en extraire l’information significative.
Dans ce cadre, Laftit a fait référence au Centre royal de télédétection spaciale qui, à plusieurs reprises par le passé, avait aidé à repérer les zones où prolifèrent les constructions anarchiques, ce qui avait permis d’en limiter la portée illégale et inesthétique.
Cette initiative du ministre de l’Intérieur, précise le journal, fait suite à la désignation par Laftit d’une commission chargée de pointer les dysfonctionnements et les irrégularités qui entachent le domaine de la construction et de l’urbanisme. Et plus particulièrement, concernant les projets réalisées dans les périphéries et banlieues des grandes villes du Royaume, à l’instar de Casablanca.
Larbi Alaoui

Commentaires

0

Laissez un commentaire