Nous respectons vos données personnelles.

J'accepte En poursuivant votre navigation, ou en cliquant sur « j’accepte » vous autorisez l’installation de cookies et la collecte de vos données par l’ensemble des marques de la société ESPR ainsi que de services tiers à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. En savoir plus.

Acceuil Expertise Actualités Marketplace E-learning Réseau professionnel Appels d'offres Se connecter S'inscrire
Trending Now
Article primary image

Ancienne médina : Le programme de réhabilitation sur de bons rails


Le grand chantier de la réhabilitation et de la mise à niveau de l’ancienne médina va bon train. Le deuxième programme décliné par l’Agence urbaine a atteint des résultats tangibles et ce depuis son lancement en avril 2014 par le Souverain. Ce dispositif visant l’amélioration du cadre de vie de la population de l’ancienne médina a atteint à fin 2017 des avancées satisfaisantes. C’est ce que l’on peut tirer du bilan dressé par l’Agence urbaine lors de son conseil d’administration tenu, vendredi 30 mars, sous la présidence de Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur. A fin 2017, 1.356 constructions au niveau de l’ancienne médina ont fait l’objet de diagnostics techniques. Ces études ont permis l’identification de 316 constructions à démolir. A ce jour 32 constructions ont été démolies au moment où 102 autres ont été évacuées et fermées. De même, 182 demeures sont en cours d’évacuation. Le diagnostic technique a révélé l’existence de 1.040 constructions à conforter ou à démolir partiellement. Le tableau brossé à ce jour porte sur l’étaiement de 160 constructions, l’établissement de plans de confortement de 50 constructions tandis que 8 autres sont en cours de confortement.

En termes de relogement, 838 ménages ont bénéficié de cette opération. Ils font partie des 940 familles évacuées dans le cadre des 1.040 ménages traités. Les autorités se penchent actuellement sur le relogement des 102 ménages restants. Rappelons que dans le cadre de l’exécution du deuxième programme visant la réhabilitation et la mise à niveau de l’ancienne médina, 49 ménages évacués provisoirement se sont vus octroyer une aide au loyer, et ce dans l’attente de l’achèvement des travaux de confortement de leurs constructions. Ce programme porte également sur la création de nouveaux équipements de proximité, la promotion des secteurs du commerce et de l’artisanat, l’insertion sociale des jeunes, des femmes et des personnes en situation de handicap, le développement culturel et artistique et enfin la réhabilitation et la mise à niveau des édifices à valeur architecturale et patrimoniale.

Parmi les principales actions réalisées dans ce sens on énumère l’achèvement des travaux de mise à niveau de la crèche « Bab » Marrakech, la construction de la maison des jeunes et foyer féminin «Derb Cadi», l’achévement du centre socio-sportif «Opéra» et la réalisation du projet «Espace de l’artisan» qui appuie les efforts déployés pour la requalification de l’artisanat au sein de l’ancienne Médina. Il a également été procédé à la réorganisation à hauteur de 40% des zones commerciales ainsi que la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine (CIP) dont l’état d’avancement des travaux a atteint les 90%. De même, les travaux de reconversion du bâtiment traditionnel «Dar Khammar» en Dar Diafa atteignent un taux de 65%. Notons qu‘en février dernier, des travaux de mise à niveau d’une trentaine de bâtiments ont démarré dans l’ancienne médina de Casablanca et ce dans l’optique de valoriser les édifices à caractère architectural et patrimonial.

Commentaires

0

Laissez un commentaire